Organes de gestion

• La Direction

Le Directeur de l’Ecole du Patrimoine Africain - EPA est recruté, parmi les professionnels africains, par le Conseil d’Administration, suite à un appel à candidatures international, suivant les dispositions des articles 5 et 6 des Statuts de l’ÉPA pour un contrat renouvelable de quatre ans avec une période d’essai de 2 ans. La mission principale du Directeur est de trouver des sources de financement pour permettre à l’institution, qui fonctionne comme une petite entreprise, de couvrir son budget de fonctionnement. Il travaille en collaboration et sous la supervision du Conseil d’Administration de l’EPA auquel il rend compte annuellement. Il assure la coordination des pôles (départments ou services) et a l’entière responsabilité de l’équipe qu’il supervise et coordonne. Il est le seul signataire légal de l’EPA. Il négocie les budgets avec les partenaires et en contrôle l’exécution. Il est responsable de la planification et de l’exécution des activités de l’EPA, assure le bon développement de l’institution et la représente.

Samuel KidibaPortrait de l’actuel Directeur: M. Samuel Kidiba, (Congo): 2015-2019

L’homme qui préside aux destinées de l’Ecole du Patrimoine Africain-EPA, depuis janvier 2015, est un gestionnaire du patrimoine culturel et muséologue de formation. De nationalité congolaise, M. Samuel Kidiba, est également enseignant chercheur et occupait précédemment le poste de Directeur Général du Patrimoine et des Archives au Ministère de la Culture et des Arts de son pays, la République du Congo de 2010 à 2014. De 2004 à 2010, il a été Directeur du Musée National et Directeur du Patrimoine et du Développement Culturel entre 2001 et 2004 et Directeur de l’Ecole de Peinture de Poto-Poto, Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme de 1998 à 2001.

M. Samuel Kidiba est un professionnel engagé et motivé. Pour lui, “..... l’Ecole du Patrimoine Africain est d’un grand intérêt, à plus d’un titre, pour la sous-région d’Afrique subsaharienne d’où je suis originaire. En effet, le partage des valeurs culturelles universelles, dans cette partie du continent, impose une stratégie qui donne la priorité à un développement par tous et pour tous avec une participation effective des populations tant rurales qu’urbaines qui en sont premières actrices et prioritaires.”

La formation professionnelle des jeunes cadres africains est son cheval de bataille. Son vœu est que tous les professionnels africains qui partent se former hors de l’Afrique reviennent servir leur pays et leur continent à la fin de leur formation et non s’exiler. Originaire du Département de la Bouenza (Sud de la République du Congo), M. Samuel Kidiba est très attaché à sa culture. Il pense que le séjour (aussi prolongé qu’il soit) d’un tronc d’arbre dans le marigot, ne le transforme pas en caïman.

 

Anciens Directeurs

Alain GodonouM. Fallo Baba Kéita, (Mali) : 2010-2014

Deuxième directeur de l’Ecole du Patrimoine Africain - EPA, Fallo Baba Kéita, de nationalité malienne, est gestionnaire du patrimoine, conservateur-restaurateur, il a dirigé l’EPA de juillet 2010 à juillet 2014. Avant d’occuper ce poste, M. Kéita a été, de 2008 à 2010, Responsable du Programme Africa 2009 après avoir été spécialiste dudit programme de 2005 à 2007à l’ICCROM à Rome en Italie.

En juin 2009, il a appuyé la formation de professionnels africains du patrimoine et des agents des services de sécurité dans le cadre d’un cours sur le pillage et trafic illicite des biens culturels, organisé par l’UNESCO et le Centre d’Excellence pour le maintien d’ordre (CoESPU), Vicenza, Italie. M. Kéita a fait partie de la Mission conjointe ICCROM/ UNESCO/ICOMOS pour le suivi et l’évaluation de l’Ile de Saint-Louis du Sénégal, site du patrimoine mondial de l’UNESCO en juin 2009. De 2007-2008, il fût membre du Comité scientifique de la 10ème conférence internationale sur l’étude et la conservation des architectures de terre, organisée à Bamako par le Getty Conservation Institute. Avant de la diriger, Baba Keita, connaissait bien l’Ecole du Patrimoine Africain, puisqu’il a assuré la coordination de la formation professionnelle à l’EPA de 1998 à 2004. De 1993 à 1998, il fut chargé de conservation préventive au Musée national et dans les Musées et responsable du Département de conservation - restauration du Musée national du Mali de 1983 à 1986.

Alain GodonouM. Alain Godonou, (Bénin) : 1998-2010

M. Alain Godonou, de nationalité béninoise est le fondateur de l’Ecole du Patrimoine Africain-EPA dont il a assuré le développement et la direction de 1998 à 2010. Il a conçu et piloté plusieurs initiatives et programmes dont les Musées au service du développement (MSD) et le Réseau des établissements culturels de l’Afrique de l’Ouest (RECAO). De 1996 à 1998, il a été consultant et expert associé de l’ICCROM à Rome (Italie) pour le programme de prévention dans les musées africains (PREMA.

Au début de sa carrière, M. Godonou a travaillé au sein de la Direction des musées, monuments et sites du Bénin, d’abord comme chargé de recherches, puis comme conservateur (1985-1994) et a coordonné les travaux de réhabilitation du site des Palais royaux d’Abomey au Bénin, bien inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial.

Il a présidé le panel Patrimoine du colloque «Culture et création, facteurs de développement» organisé par la Commission européenne et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique en avril 2009 à Bruxelles. Il a contribué activement à la formation de plusieurs promotions de spécialistes africains du patrimoine et est coauteur de publications techniques ou professionnelles. M. Alain Godonou a reçu plusieurs distinctions. Il a été, en particulier, lauréat en septembre 2005 à la Haye, de la médaille ICOM-CC (Comité de Conservation de l’ICOM) en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à la conservation du patrimoine dans le monde. Il a également reçu, en juillet 2007, le Prix Ifè du Festival panafricain de la musique (FESPAM) à Brazzaville, en reconnaissance de son rôle dans l’innovation culturelle en Afrique.

M. Alain Godonou a rejoint l’UNESCO en janvier 2010 et occupe actuellement, le poste de Directeur du Bureau de l’UNESCO à Apia pour les Etats du Pacific.

 

Le Conseil d’Administration

Il est l’organe de décision de l’Ecole du Patrimoine Africain - EPA. Il définit les orientations stratégiques, recrute le directeur, adopte le programme et le budget, suit et évalue le déroulement des activités de l’EPA. Il contrôle également la gestion de l’EPA. Le Conseil d’Administration de l’EPA est composé de neuf (09) membres.

- Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, président,

- Directeur Général de l’ICCROM, vice-président,

- Représentant du Ministère des Affaires Etrangères du Bénin

- Représentant du Ministère de l’Enseignement Supérieur du Bénin

- Représentant du Ministère de la Culture du Bénin

- Représentant du Ministère des Finances du Bénin

- Directeur du Patrimoine Culturel du Bénin

- 1 Directeur du Patrimoine Culturel représentant les professionnels francophones

- 1 Directeur du Patrimoine Culturel représentant les professionnels lusophones et hispanophones.

 

 

Les membres actuels du Conseil d’Administration

1. Brice SINSIN, Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, Président

2. Stefano De Caro, Directeur général de l’ICCROM, Vice-président

3. Samuel KIDIBA, Directeur de l’EPA, Secrétaire

4. Blanche NGUESSAN, Membre

5. Ziva DOMINGOS, Membre

6. Didier HOUENOUDE, Membre (MTC)

7. Jean SOGLOHOUN, Membre (MEF)

8. Euphrem SOGBAVI, Membre (MEF)

9. Clément M. BEHANZIN, Membre (MAEC)

10. Robert AYEKOWOUI, Membre (MESRS)

 

Le Conseil pédagogique

L’EPA, en tant qu’institution de formation dispose d’un Conseil pédagogique. Il est composé de:

- Directeur de l’EPA

- 1 représentant des enseignants

- 1 représentants des apprenants

- 1 coordonateur de la formation

 

Le conseil pédagogique délibère sur tous les problems d’ordre pédagogique de la formation, à savoir:

- L’adoption des textes ou projets de textes relatifs aux activités pedagogiques;

- La revision des programmes d’enseignement;

- L’évaluation du niveau de formation et sanction des études;

- L’adoption des calendriers pédagogiques.

Copyright © 2020 Ecole du Patrimoine Africain - Tous droits réservés Designed by JoomlArt.com. Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public